L’activité des fusions et acquisitions dans l’industrie des plastiques s’est rétablie au 1er trimestre 2019

Au premier trimestre 2019, 123 transactions de fusions et acquisitions ont eu lieu dans le secteur des plastiques, soit une augmentation de 28 % en glissement annuel. Le nombre de transactions au cours du trimestre fut également le deuxième total trimestriel le plus élevé au cours des sept dernières années. Les plastiques industriels ont mené la charge pendant le trimestre, affichant une augmentation de 49 % en glissement annuel, tandis que les secteurs des plastiques médicaux et automobiles ont également connu des augmentations considérables. Du point de vue des processus, les trois catégories les plus importantes ont vu leur nombre de transactions augmenter en glissement annuel : 33 % dans le segment résine/composés, 25 % pour le moulage par injection et 12 % pour l’extrusion. Du point de vue des vendeurs, les introductions en bourse de filiales et les entreprises privées ont connu des augmentations, respectivement de 75 % et de 32 %, tandis que les ventes de capital-investissement ont baissé. Les trois types d’acheteurs (stratégiques, hybrides et financiers) ont progressé pendant le trimestre, alors que l’industrie des matières plastiques continue d’intéresser tous les types d’acheteurs. En outre, les transactions nationales ont augmenté de 46 % en glissement annuel, alors que les transactions internationales ont connu une augmentation de 17 %.

Thèmes clés au 1er trimestre 2019

  • Les activités de fusions et acquisitions de l’industrie des plastiques a augmenté par rapport à un niveau de demande déjà élevé
  • Le marché boursier a rebondi pendant le trimestre et les niveaux de valorisation globaux maintiennent des niveaux records ou s’y approchant
  • Le coût du capital est resté faible et les niveaux de disponibilité élevés
  • Les principaux indicateurs macroéconomiques sont restés forts
  • Les transactions dans les secteurs industriels, automobiles et médicaux ont augmenté
  • Les introductions en bourse de filiales et les entreprises de l’industrie des matières plastiques privées ont vu le nombre de fusions et acquisitions augmenter
  • Les segments des résines/composés, du moulage par injection et de l’extrusion ont connu une augmentation de l’activité des fusions et acquisitions
  • Les fusions et acquisitions dans les plastiques ont augmenté à l’échelle nationale et internationale

Faits saillants tirés de la base de données exclusive des fusions et acquisitions de Stout

Tendances acheteur-vendeur

Tous les types d’acheteurs ont connu des augmentations au cours du premier trimestre 2019. Les fusions et acquisitions dans le secteur des plastiques des acheteurs stratégiques, hybrides et financiers ont augmenté respectivement de 30, 29 et 21 %, en glissement annuel au cours du trimestre. Du côté des ventes, les introductions en bourse de filiales ont fait le plus grand bond, avec une augmentation de 75 % pendant le trimestre, en glissement annuel. Les vendeurs privés (le plus grand segment de vente) ont également progressé, avec une augmentation de 32 % en glissement annuel, tandis que les ventes de capital-investissement ont baissé de 29 %.

Activité du marché final

Les fusions et acquisitions dans le segment des plastiques industriels ont été le moteur le plus important avec une augmentation de 49 % en glissement annuel. Dans le segment des plastiques industriels, la plupart des types de procédés ont progressé, mais les segments des résines/composés, moulage par injection, machinerie et distribution étaient des points particulièrement notables. Les plus petits segments des fusions et acquisitions dans le secteur des matières plastiques, notamment les plastiques médicaux et automobiles, ont également vu leur activité s’accroître pendant le trimestre. Les emballages en plastique, le deuxième segment le plus important, ont diminué de 11 % en glissement annuel.

Activité par procédé

Les activités de fusions et acquisitions impliquant huit des dix procédés plastiques suivis par Stout étaient stables ou ont augmenté au cours du trimestre. Les points particulièrement notables étaient notamment les résines/composés, le moulage par injection et l’extrusion, ainsi que certains créneaux tels que le thermoformage, la machinerie et la distribution.

Activité par zone géographique

Les fusions et acquisitions dans le segment des plastiques à l’échelle nationale ont connu une augmentation significative pendant le trimestre, jusqu’à 46 % en glissement annuel. Les fusions et acquisitions dans le segment des plastiques à l’échelle internationale étaient également en hausse de 17 % pour le trimestre en glissement annuel, alors que les transactions transfrontalières étaient stables. Sur le marché des États-Unis, les fusions et acquisitions dans le segment des plastiques ont connu les progrès les plus importants des marchés finaux industriels et de l’automobile, ainsi que les segments du moulage par injection, des résines/composés, de la machinerie et de la distribution.

VOLUME DES FUSIONS ET ACQUISITIONS DE PLASTIQUES

Plastics Industry Update - Q1 2019 - MA Volume

Source : Stout et autres sources

Tendances du marché

Multiples de l’industrie des plastiques

La performance globale du marché boursier a rebondi au cours du premier trimestre 2019 après la correction de la fin d’année 2018. De manière générale, la plupart des entreprises cotées et les indices maintiennent des niveaux records ou s’y approchent. Pour le premier trimestre 2019, l’indice Dow Jones Industrial Average a augmenté de 11 % environ, tandis que le S&P 500 et le NASDAQ ont progressé respectivement de 13 % et 16 %. Dans l’industrie des matières plastiques, tous les segments des sociétés ouvertes continuent de maintenir des niveaux de valorisation relativement élevés, les huit secteurs suivis par Stout ayant augmenté pendant le trimestre.

Mesures macroéconomiques

Les principaux indicateurs macroéconomiques, notamment le PIB, la confiance des consommateurs, le chômage et d’autres indicateurs, sont restés solides au premier trimestre. Les marchés de capitaux continuent d’être favorables aux activités de fusions et acquisitions, et un coût du capital relativement faible persiste. Les prix du pétrole brut ont augmenté de 33 % pendant le trimestre, tandis que les prix du gaz naturel ont diminué de 7 %. Les prix de la résine pour les plastiques de base ont généralement diminué au cours des trois premiers mois de 2019, alors que ceux des résines techniques étaient généralement stables.

MULTIPLES EBITDA (MOYENNE)

Plastics Industry Update - Q1 2019 - EBITDA Multiples Mean

Source : Indices CapitalIQ et Stout

FAITS SAILLANTS DES TRANSACTIONS AU 1er TRIMESTRE 2019

Plastics Q1 2019 Industry Update - Transaction Highlights

Professionnels Liés

Tous les Professionnels Liés