Prenez ces mesures dès maintenant pour préparer votre entreprise à la vente et garantir le meilleur résultat possible.

February 28, 2017

La vente d'une entreprise est souvent une expérience unique. Cette situation peut également s'avérer accablante pour toutes les personnes concernées. Heureusement, il existe des mesures que vous pouvez mettre en œuvre dès maintenant pour préparer votre entreprise à la vente, faciliter le processus et garantir le meilleur résultat possible.

Renseignez-vous de façon précoce.

Le processus de vente d'une entreprise débute, en moyenne, entre 12 et 36 mois avant la transaction. Avant de vous lancer, renseignez-vous sur les enjeux et les mesures à prendre pour, à terme, conclure une vente. Rencontrez les conseillers jouant un rôle clé pour connaître parfaitement la valeur de votre entreprise et savoir à quoi ressemblera le processus de vente.

Travaillez en partenariat avec des conseillers qualité.

Il est presque impossible de faire cavalier seul dans le cadre de la vente d'une entreprise. Choisissez un banquier d'investissement et un avocat spécialisé en fusions et acquisitions qui ont de l'expérience et qui consacrent tout leur temps aux transactions.

Faites des recherches sur les répercussions fiscales.

Les avocats spécialisés en fusions et acquisitions ou en gestion du patrimoine peuvent considérablement augmenter le produit net d'une vente en la planifiant bien à l'avance. Respectez une période de due diligence de structuration fiscale pour minimiser les passifs et obtenir la meilleure structure possible pour la transaction et aux fins de gestion du patrimoine après la vente.

Assurez une direction solide.

Renforcez vos arrières à la direction pour que l'entreprise tourne bien sans vous. Comblez toutes les éventuelles lacunes en matière de direction ou de talents essentiels. Démontrez la capacité de l'équipe à maintenir la croissance après la vente, même si les personnes clés quittent l'entreprise.

Démontrez la puissance financière.

Votre directeur financier jouera un rôle clé dans la transaction. Assurez-vous que le vôtre est un as. Sinon, pensez à promouvoir vos talents à ce poste. Demandez à votre directeur financier de commencer par présenter des états financiers complets et précis qui soient conforment aux PCGR et qui ont été vérifiés par votre expert-comptable.

Attirez de nouveaux clients.

Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Diversifiez votre clientèle ET votre base de fournisseurs pour réduire le risque de concurrence, de saturation et d'obsolescence des produits.

Optimisez les opérations.

Évaluez tous les systèmes informatiques, les activités de recherche et développement, les chaînes de fabrication et les processus. Si nécessaire, élaborez des procédures et mettez-les en œuvre pour définir des indicateurs opérationnels et en déduire des rapports systématiques.

Résolvez les problèmes.

Étudiez votre entreprise sous toutes ces facettes et améliorez tout ce qui pourrait limiter la valeur ou l'intérêt de l'acheteur. Vous n'avez pas besoin de transformer l'entreprise, mais simplement de régler les éventuelles difficultés.

Élaborez un plan de croissance et exécutez-le.

Les acheteurs veulent voir et comprendre un cheminement clair pour l'avenir. Consacrez suffisamment de temps au plan d'affaires. Définissez des objectifs et soyez capable de démontrer les mesures que vous prenez pour les atteindre. Rapportez les résultats et procédez aux ajustements nécessaires.